7 Erreurs à éviter sur vos campagnes Google Ads

5 minutes de lecture

Quand on se lance dans le monde merveilleux de l’achat de trafic et des campagnes de publicité sur Internet, on réalise beaucoup d’erreurs.

Cela tombe bien, j’en ai fait plein ( liste non exhaustive et sera complétée dans une prochaine partie) .

Je liste ici 7 erreurs que j’ai commises lors de la création et gestion des mes premières campagnes Google Ads (ex Adwords) pour vous éviter de tomber dans les mêmes pièges.

Ne pas avoir de stratégie définie

Que vous choisissiez Facebook Ads, Google Ads ou autre plateforme de publicité en ligne, vous vous devez d’avoir une stratégie définie.

Qu’est-ce qu’on entend par stratégie ?

Bien préparer sa stratégie d’acquisition

La stratégie c’est votre plan d’attaque en plusieurs étapes pour votre atteindre votre ou vos objectifs.

Ce qui signifie qu’il vous faut avoir défini vos objectifs !

Vous voulez :

  • avoir plus de trafic sur votre site ?
  • que plus d’internautes voient votre dernière vidéo ?
  • que les visiteurs achètent cette nouvelle création dans votre boutique ?
  • ou encore que les personnes se rendent dans votre commerce local ?

Chaque objectif atteint est en soi une conversion.

Omettre de les prendre en compte c’est comme entrer sur le terrain sans ballon.

Cela sera tout de suite plus compliqué de savoir quand vous avez marqué…

Ne pas connaître sa cible

A moins que votre produit ou service ne concerne le monde entier…

Oui, il se destine bien à une cible précise !

Un bon ciblage assure une part du succès !

Il va donc vous munir d’armes pour appréhender la psychologie de votre client-type.

En marketing, c’est bien du buyer persona dont il est question.

Créer un perso semi-fictif et lui apporter toutes les caractéristiques démo/psychologiques pour s’en imprégner au maximum.

Une sorte de profilage pour entrer dans la peau de sa cible et savoir comment elle fonctionne.

Ne pas avoir le bon langage

En identifiant et créant ses persona, une des étapes sera de créer le langage.

Oui, il va falloir communiquer avec son audience…

Et par langage, je comprends bien évidemment tout ce qui est non verbal : texte, image, positionnement si vous réalisez des vidéos… ce n’est pas limitatif

Ne pas employer le bon langage s’apparente à :

  • diffuser des images qui n’évoquent rien à votre cible
  • employer des termes qui ne sont pas usuels chez elle
  • user de références qu’elle ne partage pas avec vous

C’est donc un mauvais ciblage et une incompréhension de votre persona qui vous fera, dans la plupart des cas, employer un mauvais langage.

Au contraire, si vous avez bien développé toutes les caractéristiques de votre persona, vous saurez quelles références utiliser.

Avoir sous-estimé le budget

Partir tête baissée dans la création de votre campagne publicitaire et appuyer sur Démarrer.

Bien estimer son budget publicitaire

Avez-vous réalisé une estimation des recherches éventuelles ou de la taille de votre audience si vous diffusez sur Facebook ?

Est-ce que vous êtes certain qu’avec cette enchère vous allez couvrir assez de temps sur tel ou tel mot-clef ?

Il faut analyser au préalable :

  • la concurrence
  • l’état des enchères
  • la taille de l’audience

Et il est préférable de connaître son LTV (life time value) donnant une indication sur le CPA maximum.

Avoir des attentes irréalistes

Après sous-estimer son budget, le manque de réalisme dans le lancement de ses campagnes publicitaires est une des erreurs fréquentes.

Avoir budget quotidien de 50€ et vouloir un retour de 500€… ou bien encore avoir des campagnes à 10€ par jour sur des produits à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Le budget alloué à la publicité doit être cohérent par rapport à la marge que vous dégagez habituellement sans publicité.

Cette marge doit servir de référence pour le budget alloué en attendant de pouvoir déterminer son LTV.

bonjour

Etre impatient

L’impatience est aussi un vilain défaut quand on lance une campagne de publicité.

On aura trop tendance à vouloir stopper des mots-clés ou creatives qui “paraissent” non performants…. après quelques heures…

Voire de modifier les enchères ou le budget alloué à la campagne…

Pour le lancement d’une campagne, il est préférable de procéder avec un budget dit de test avec une période pré-definie durant laquelle on :

  • observer les KPIs pré-définis
  • ne touche ni au budget ni aux enchères

On stoppe à la fin de la période de test pour analyser les données et pouvoir effectuer les ajustements nécessaires.

Pourquoi ne pas ajuster le budget ou l’enchère en cours de test ?

Si aucune période n’a été définie au préalable pour ce test, et que tous les paramètres sont modifiés, vous ne saurez pas d’où viennent les améliorations ou dégradations de la campagne.

Ne pas faire de tests … ou trop

Le poncif des marketeux, faîtes des tests !

C’est très bien encore faut-il savoir :

  • ce que l’on teste
  • comment on le teste
  • sur quelle base de pertinence statistique
  • pendant quelle période
  • sur quel échantillon
  • et surtout : pour quel(s) objectif(s) ?

Les tests, surtout le sempiternelle A/B test, fera l’objet d’un article plus détaillé.

Et vous, vous avez fait quelles erreurs lors de vos premières campagnes de publicité ?

Allez viens, on est bien !

Envie d'améliorer votre visibilité locale ? Cliquez en-dessous pour qu'on en discute.

discutons de votre projet ->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *